Association

L'Esparge

< Retour

Le monument du 106

Ce monument rend hommage aux morts de la 24ème Brigade d’infanterie (106ème et 132ème RI) et fut sculpté par Maxime Real del Sarte, ancien combattant blessé aux Éparges en janvier 1916 et amputé de l’avant-bras gauche.


Elle revêt une dimension spirituelle avec l’apport du haut-relief en bronze, qui met en scène une pietà incarnée par Jeanne d’Arc soutenant le corps d’un soldat expirant dans les plis du drapeau.


Regroupés, en 1931, en une association qu’ils ont baptisée « les Revenants du 106ème RI », les combattants des Éparges évoquent souvent les lieux de la tragédie où tant de leurs frères d’armes ont disparu.
C’est là-bas, sur cette crête dévastée, que Maurice Genevoix, alors président d’honneur de l’association, propose d’ériger un monument pour les honorer.
Il rédige à l’intention de tous les adhérents une lettre pleine de ferveur et d’humanité dont l’écho dépasse largement le cercle des Revenants et constitue la première pierre du projet monumental.

106

Maurice Genevoix devant le monument du 106

Sous la présidence de Monsieur Chollet, l’Amicale du 106ème RI lance une souscription nationale dès le début de l’année 1935. De nombreux élus sont destinataires d’une lettre semblable à celle que reçoit le maire de Verdun, Monsieur Panau.

Copyright © 2020 L'Esparge